Expériences africaines

Voeux pour 2014

gorée

Que cette nouvelle année réponde à vos attentes et vous soit propice  pour découvrir de nouveaux horizons

Posté par pak45 à 16:37 - Commentaires [0]
Tags :

Kalémie aujourd'hui

J'ai reçu aujourd'hui les premières photos de Kalémie, prise en septembre - octobre par un ami de ma fille qui faisait un voyage professionnel dans la région. On voit des vues du GSO de Lubuye qui semble en très bon état. les autes photos doivent être du quartier de Lubuye et éventuellement du quartier Filtisaf qui est proche.

Crédit photos: Bernard Peccoud

GSO 1

GSO 2

 

GSO 4

GSO 5

 

GSO 6

LUBUYE 1

 

 

 

PB250308

Lubuye 2

Posté par pak45 à 19:00 - Commentaires [1]
Tags : , ,

Archives de Kalémie 1974

En numérisant mes archives argentiques, j'ai classé une partie des photos noir-blanc de notre séjour à Kalémie (Zaïre) ex Albertville. J'étais enseignant au GSO de Lubuye de septembre 72 à juin 74. Certaines de ces photos figurent dans d'autres albums mais il est trop difficile de trier

Les photos suivantes sont celle d'un oiseau de si petite taille qu'il se pose sur une tige d'herbe, la seconde montre le premier caméléon observé dans le jardin.

cameleonlubuye 2 oiseau

 

Viennent ensuite quelques photos du quartier Filtisaf voisin de notre quartier

cartier filtissaffemme pilant le manioc

Quelques photos de la région de Lubuye

Lubuye 1 - copieLubuye 1lubuye 5lubuye chèvres - copietrafic du matin

une photo duvillage de Moni? j'ai un doute

MoniLes canons sont des vestiges de la guerre 14-18, à cette époque ils ont protégés Albertville contre l'invasion allemande venant de l'Urundi ou de Tanzanie. Aujourd'hui ils tirent directement sur la clinique....

canons Krupp 14-18Cette photo a probalement été prise depuis la clinique qui était bien délabrée en 74. La naissance de notre fille fut homérique avec une absence totale d'oxygène, pas d'instruments stériles. Les sanitaires de la chambre hors d'usage, etc.... heureusement nous ne sommes restés que deux nuits.

cliniquePhotzos d'une crèche achetée au Burundi (août 73) puis 2 photos prise à l'aéroport au départ de visiteurs suisse (2 responsables le l'association qui nous avait envoyé avec un autre couple tessinois comme prof au GSO.Notez qu'à cette époqueil était plus que délabré mais il n'y avait pas les jalons formésd'épaves d'avions de transport comme aujourd'hui. En septembre nous avons démémagé dans la maison laissé vacante par la famille Bouri rentrée au pays. Elle était unpeu plus confortable pour un bébé malgré la paillote   qu'il a afallu démanteller

crèche burundaisedépat des visiteurs FSFvisiteurs FSFlubuye 4 2e maisonlubuye 5 - paillotte 2e maison

Ginette - copielubuye 3 - couturelubuye 3 Ginete

lubuye 4 cuisine 2e maison

Ginette, mon épouse à quelque mois de la naisance de Raphaëlle

 L'album suivant montre des élèves desection professionnelle en fin de formation avec quelqiues enseignants. J'y joint également quelques photos d'un collègue expatrié belge, de sa femme et de ses deux filles- La seconde est née une semaine avant la notre. La plus grande , Hildeke  est agée de deux ans à cett époque. Deux photos prise lors du baptème de la cadette avec la maraine (une soeur enseignate à l'école de jeune fille (je ne sais plus son nom) et  le parain (frère Hugo, directeur des humanités).

Nous poursuivons avec un album pris au petit matin sur la plage  entre la ville et la plaine (aéroport pour les nons initiés). Les pêcheurs sont vraiment équipé du minimum et sont très jeunes.

Passons maintenant aux enfants du quartier Lubuye, à l'origine contruit pour les expartriés mais le ptits nombre de ces dernier (3 couples seulement en 74 et 0 par la suite il a été justement mis à disposition des collègues zaïrois. Leurs enfants mettaient un peu d'animation.

Terminons par une série de cartes postales achetées à Kalémie et au Burundi. Cette une vision très idéalisée et très coloniale de l'Afrique mais intéressante en tant que document.

 Fin de cette première partie. Si des viusiteurs ont des questions je répondrais volontier. Je serais égalemnt heureux de renouer contact avec mes anciens collègues et amis, donc si qulqu'uun peut me donner de leur nouvelles ou les inviter à me contacter via les commentaires, merci d'avence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par pak45 à 19:13 - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,

Mon voyage au Bénin, octobre 2012

Fin octobre j'ai passé une dizaine de jour au Bén in pour y effectuer un voyage de suivi de l'assciotiation CIP Solidarité Handicap que je préside. Avec mon camarade Antoine, nous avons rencontré des comité du PRBC à qui nous finançons la mise en place d'activité génératrices de revenus. Le but étant d'améliorer leur autonomie financière. Nous avons contrôlé la réalisation des dossiers financés en 2011, optimalisé ceux que nous finançons en cette fn de décembre 2012 et commencé d'étudier les dossiers pour 2013-2014.

Nous avon eu un bref contact avec le ministère, lors de la signature de la convention de partenariat. Cette renco ntre toute protocolaire n'a pas apporté de résultats intéressant mais nos discussion avec la Coordination Nationale et ses fesponsables nous ont permis de progreser encore dans la colaboration et de devenir plus efficaces en introduisant les exigences de nos bailleurs de fonds quand à la rentabillité des projets, leur adéquation avec la situation locale. Le lien suivant vous renvoie au site weeb de l'association pour plus de détail sur le PRBC http://www.cipsolidaritehandicap.com/

Les conditions de voyage étaient excellentre si ce n'est que la route entre Bohicon et Alada est à la limite du praticable et que pour se rendre à Abomey nous avons du passer par Porto Novo. Sur le plan politique, le dimanche soir nous avons appris pa la TV qu'une tentative d'assassinat du président  par un membre de sa famille et un ancien ministre avait échoué. La république du Bénin étant un pays démocratique, il a surmonté cette mini crise avec un impact réduit sur la société.

Je place deux albums de photos, le premier essentiellement sur l'aspect voyage, le second pour la composante RBC.

 

Posté par pak45 à 12:13 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,
16 mai 2015

Clinique Mobutu de Kalemie (RDC)

Il y a 8 jours j'ai trouvé sur FB une photo actuelle de la clinique ou Raphaëlle (ma fille) est née. A l'époque le bâtijent était plus que délabrée (je n'ai pas de photo de la chambre mais faite moi confiance).

Voici la photo actuelle, au premier plan la banque de commerce qui n'existait pas à cette époque, ni l'antenne satellite bien évidemment).

clnique kalemie

puis la vue d'époque depuis la chambre ainsi que les vieux canons Krupp datant de 14-18 toujours en place derrière la clinique.

clinique - copie

canons Krupp 14-18 - copie

Difficile de dire si la clinique est réabillitée.

 

Posté par pak45 à 16:13 - Commentaires [0]
Tags : , , ,

31 mai 2013

Quand le néo colonialisme se décliine en cupidité ou bêtise

Trois remarques concetrantes:

Au Bénin on  trouve ne presque plus de féraille ou de déchets métalliqes. Si cela est bien pour l'écologie, première conséquence, les artisants ne trouve plus de matière première abordable. La cause, les chinois on tout raflé et transporté ces matières en Chine.

Au Togo, une plantation sécuéaire de TEK à été coupée sans prévoir de renouvellement, en cause les indiens qui ont transportés ce bois aux Indes pour les crémation.

Dans les deux cas bonjours le bilan carbone.

La cerise sur le gateau, au Togo toujours, F.Weber a obtenu la gestion d'une réserve naturelle au nord du pays. Notre écolo démago national a fait encore preuve d'unsavoir faire sans égal en commençant par interdire l'accès aux polpulaitions locales (entre autre plus de pature ou droit de chasse) sans concertation.

Ensuite il a décidé de  fairte un bruli général ce qui a détruit l'éco système,,,,,,
Ce grand personnage est vraiment intéressant car lorsque le dictateur a changé, ses appuis ont disparu et maintenant tout est à l'abandon. Cette attitude qui semblerait conforme au début du 20e siècle me rappelle la période où Mr Weber faisait l'éloge d'un certain Bokasa..... Comment peut-on encotre faire confiance à un tel personnage

Posté par pak45 à 18:36 - Commentaires [0]
Tags : , , ,
09 décembre 2011

Chroniques de Kalemie (8)

Lors du premier semestre de 1973 nous avons effectuée quelques belles sorties à vélo, dont une ou deux avec frère Georges (directeur du GSO) se sont de bon souvenirs.

Dans cet album je présente le frère Franz, économe du couvent et coducteur du minibus. Nious devons reconnaître que son soutient à été indispensable car sa connaissance de la ville et des autorités nous a grandement facilité les délmarches. Il assurait aussi le ravitaillement car nous n'avions pas de véhicules pour aller en ville. Ginette à souvent profité de descendre en ville avec lui, enter autre les quelques mois où elle a travaillé comme bénévole à l'hôpital général. Son boy jardinier nous toréfiait le café dans un cylindre qu'il tournait à la main sur un feu de Makala (charbon de bois) dans le jardin.  C'était rustique mais le café était excellent et c'est depuis ce jour que je suis accro au robusta. Pour les archides que nous achetion par gobelet décortiquées mais pas assez grillées, nous les finissions sur la cuisinière. la majorité servait à fabriquer des confiseries avec des archaides et du sucre.

Vers Pâques 73 nous sommes allé en groupe visiter la cimenterie de Kabimba. Frère Franz conduisait le minibus, makis son manque d'expérience à mené à ce qu'un des autre frère prène le volant pour descendre l'escarpement. Cette visite n'a plus été possible par la suite car quelques semaines plus ztard des millitaires attaquaient la voiture du directeur. La paie a été volée et le passager tué (le directeur a pu fuir dans la brousse. Le passager ne l'a pas suivi et l'a payé de sa vie. Depuis cet incident, les liasons ne se faisaitent plus que par bateau. Inutuke de préciser que nous n'avons jamais entendu parler de sanctions contre les coupables. On voit des paysages des la région au nord de Kalmémie. La zone entre Kaémie et la frontière avec le Burundi avait été vidée de ses habitant pour les regrouper le long des routes principales. Les trope de Mobutou pouvaient ainsi les contrôler tellement il craignait une révolte. Ce qui n'arangeait rien, les groupes vivaient sur le pays, pillant les villages et rançonnant les habitants: il volaient les biens et détruisaitent les papiers d'identité pour taxer les gens comme n'ayant pas de papiers en règles.

Une des dernière sortie en groupe fut la visite de la mine de charbon, pas de photos de l'intérieur mais de la Lukuga. La mine était encore en activité pour alimenter la cimenterie, dernier client depuis l'abandon de la vapeur pour les locomotives de la CFL.

Terminons ce chapitre avec nos premiers achats.

 

Posté par pak45 à 11:36 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,
06 décembre 2011

Chroniques de Kalemie (6)

Album des photos prise lors de notre première sortie avec Hugo (directuer des humanités) et Wilfied, prof de biologie aux humanités. La photo ci-dessous montre un jeune homme albinos, ces opersonnes étaient vraiment victiimes d'ostracisme.

11 albinos

Une de nos sortie à vélo avec le frère Georages (directeur du GSO) nous a mené à Moni. Ce village, très structuré et organisé par une chefferie efficace et des moyens financiers importants. Le dispensaire était tennu tous les après-midis par le frère Primus (prof de lettres aux humanités).

Nous avons également fiat quelques sorties à vélo dans la région et avant l'été 73. Par la suite la grosses de Ginette et le contrôle de l'armée (je devrais plustôt dire le pillage organisé) à rendu impossibles ou difficiles les sorties hor de la ville. 

Posté par pak45 à 21:08 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,
05 décembre 2011

Elèves de section mécanique et famille d'un collègue

cliquez ici pour les photos d'élèves et d'un collègue zaïrois, qui a je crois été le directeur du GSO. Leurs fille est née quelques semaines après la notre, nous les retrouverons ultérieurement.

Posté par pak45 à 19:53 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,
04 décembre 2011

Chroniques de Kalemie (5)

Cliquez ici pour voir l'album photo des danses oragnisées en juillet 73 à l'occasion de la visite de familles de frères et d'enseignants du GSO. La fête a eu lieu dans un de villages voisin de Lubuye mais je ne me souviens pas lequel.

Posté par pak45 à 19:17 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,